Innovation et créativité au féminin : OSER faire de la place à un "éco-leadership au féminin”


Axelle Vergès à gauche accompagne l’architecte Valentina Audrito pour son nouveau projet



Dans le cadre du cercle d'éco-leadeuses, conçu et facilité par Anna Matard, et proposé par Positive Lab en 2022, Anna s'est prêté au jeu de l'interview avec Axelle Vergès, co-fondatrice du Positive Lab.


Anna : J'ai interviewé Axelle Vergès, consultante en marketing et business développement pour des projets d’innovation sociale, et création de business modèles créatifs féminins.

Axelle a développé un modèle cyclique du déploiement du leadership au féminin. Voici les perles de cet entretien.


Axelle Vergès a plus de 20 ans d'expérience dans le monde de la communication, du marketing et du développement d’entreprises et initiatives à impact positif. Elle est diplômée en International Business par l'université d'Oxford Brookes et en Direction et Administration des entreprises de l'école de commerce TBS de Barcelone. Son site : https://axelleverges.com/


QUESTION : Axelle, tu proposes aux femmes la possibilité de regarder le développement de leur business avec une perspective à 360°, quelle est pour toi, cette voie féminine du business?


Pour moi il y a 5 aspects essentiels à prendre en compte et à réviser fréquemment pour garantir une croissance harmonieuse de nos projets, tout d’abord :


● Oser faire émerger une VISION de business modèles innovants et disruptifs qui prennent en compte la diversité qui nous entoure.

● Opter pour un ECO-LEADERSHIP au féminin c'est-à-dire apprendre à prendre les décisions depuis le cœur, qui seront saines et partagées avec les personnes clefs de notre écosystème. ● Suivre une philosophie “DO LESS, ENJOY MORE” qui nous permet de cultiver une économie circulaire et d’optimiser notre production avec des outils cycliques de management de projets.

● Mettre à profit notre CRÉATIVITÉ pour impulser une nouvelle génération de campagnes marketing génératrices d’impact positif à 360º ( ce que j'ai fait pour l'entreprise SIARQ que j'ai créée (www.siarq.com), pionnière et leader dans le domaine de la conception solaire et de l'intégration de solutions durables dans l'architecture et l'espace urbain). ● Et enfin, aspect non négligeable, L’AUDIT de sa VOIX intérieure pour aligner ses actes avec ses intentions les plus élevées, et réajuster si ce n’est pas le cas.


QUESTION : Parle-nous de ton accompagnement de l'entrepreneuriat au féminin. Quels sont les outils que tu utilises?


Entre autres outils , je me sers du modèle fleur, que j’ai conçu il y a 10 ans et dont j’ai édité un livre guide en espagnol qui vient d’être traduit en français. Le modèle fleur « flow’her power » permet de planifier son modèle d'entreprise à partir de ce que notre cœur et notre Raison d’Être nous dictent:


● en écoutant les besoins internes et externes

● en tirant le meilleur parti de la passion, mission, vocation, profession de chacune ● en rassemblant toutes les activités que l’on souhaite offrir au monde ● en renforçant les relations entre ces différentes activités pour qu’elles aient un sens!


Enfin le modèle "Flow’her power", apporte une vision attrayante et colorée de la planification de son entreprise afin de ne pas se perdre pendant la mise en œuvre.

Cette vision nous permet de nous positionner clairement dans l'écosystème de projets à impact positifs que nous co-leaderons avec d’autres personnes engagées sur les objectifs de développement durable qui nous sont chers. C’est ensuite à partir de ce centre de gravité, que nous bâtissons les plans d’un nouveau marketing d’impact positif, non plus manipulateur et narcissique, mais régénérateur et donc optimisé pour générer ventes, revenus, valeurs et bénéfices pour toutes les parties prenantes impliquées.


QUESTION : Axelle, parle nous des femmes que tu accompagnes...


Partager le chemin de femmes talentueuses dont j’admire la créativité et la trajectoire professionnelle est l’aspect le plus valorisant de mon travail. Je n’ai pas seulement le plaisir et la satisfaction d’accompagner des personnes qui font du bien et du beau pour les autres et la planète, mais l’essence du travail de chacune d’elles est une inspiration qui vient nourrir mon propre travail.

Qu'elles soient poètes, architectes, designers, rêveuses, soignantes, journalistes, directrices, économistes, avocates, biologistes, jardinières .. .. elles ont toutes en commun de vouloir mettre au monde un nouveau projet à impact positif qui donne un sens à leur trajectoire professionnelle et personnelle.

Je partage avec elles la joyeuse culture de la beauté, de la vérité et de la bonté pour co-créer des projets généreux et vivants inspirés par l’Art et la Nature. Dernièrement j’ai le plaisir de travailler avec la start-up belge www.trigoodi.com afin de concevoir des projets citoyens à la croisée entre art, économie circulaire et tech for good; et durant les accompagnements de "Rêves et Visions” que je propose, j’ai commencé à esquisser un nouveau projet avec la talentueuse architecte et designer Valentina Audrito, .. c’est beau, inspirant, joyeux … J’aime beaucoup cultiver cet art du business au féminin. Je dessine au féminin les stratégies des projets que j'accompagne. Ici le POSITIVE LAB que j'ai cofondé l'an passé avec Emilie Langlade :




QUESTION : Tu as développé une compréhension cyclique des phases féminines d’un management de projet en relation avec les 4 saisons .. peux-tu nous en dire davantage?


Oui,.. c’est un modèle fractal qui m’a été inspiré tant par les travaux de Jesus Gabriel Gutierrez - mettant en relation l’entreprise et la médecine chinoise - et par les connaissances de Miranda Gray sur le cycle féminin et que j' enrichis constamment grâce à mes rencontres avec des oeuvres d’artistes qui sont pour moi impactantes et fondamentales comme l’ont été Oksana Mas ou Otobong N’Kanga plus récemment.


EN HIVER, phase de l’audit et écoute interne LA SAGE-FEMME crée un sol fécond qui répond à la question "What are you going to do"? que nous pose l’artiste Nigériane Otobong N’Kanga: “Que vas-tu faire?” Il est plus que temps de multiplier les graines de projets qui réparent et prennent soin et qui naissent des besoins collectifs, afin d’atteindre les fondamentaux Objectifs de développement durable définis par les Nations Unies.


AU PRINTEMPS LA JEUNE FILLE ose explorer le nouveau et chercher les connaissances qui viendront polliniser le projet qu’elle a à cœur de développer . C’est la sphère de l’innovation et de l'apprentissage constant tout en réveillant notre corps afin d’activer de nouveaux neurones essentiels à une pensée complexe et systémique.


EN ÉTÉ LA MÈRE, la leader, donne naissance au projet, le porte, en prend soin en ayant intégré son féminin et son masculin, et si elle est avisée et sage elle saura s’entourer de co-mères pour faciliter son travail.. Vouloir tout faire seule et pour les autres comme si nous étions des superwoman est l'erreur la plus grande après le mythe de l’amour romantique!


EN AUTOMNE L’ENCHANTERESSE se met en action pour multiplier l’impact en construisant une communauté engagée et célébrer en partageant les fruits récoltés.


Et enfin la créativité de LA SHAMANE transformera ce qui fait “mal” (pour ne pas dire mâle) dans ce passage de l’Ego à l’Éco, en sachant utiliser l’introspection et l’art pour faciliter la résilience et la renaissance…


Certaines FEMMES sont très à l’écoute mais ont du mal à porter leur voix dans le monde. A prendre leur place, se faire entendre et respecter. D’autres ENTREPRENEURES sont très organisées et rigoureuses MAIS elles aimeraient travailler moins, prendre plus de plaisir, jouer, sourire et prendre plus de temps pour elles et leurs familles.

Je les accompagne à équilibrer en elles ces archétypes, car nous les portons tous en nous.


QUESTION : Comment vois- tu le cercle de femmes éco-leadeuses que nous proposons au sein du LAB que tu as cofondé :


J’ai tellement hâte de partager ce cercle avec toi Anna, non seulement pour le plaisir de me laisser guider par ta bienveillance et boire à la source de tes amples connaissances sur un sujet qui me passionne, mais aussi et surtout pour qu’ENSEMBLE avec les femmes extraordinaires qui nous rejoindrons, nous puissions donner un sens au féminin dans le monde professionnel et donner de la valeur aux phases de conception, gestation et naissances de nouveaux projets généreux qui prennent soin de nous et de la planète. Ces projets sont aujourd'hui nécessaires mais malheureusement bien peu valorisés dans nos cultures et économies.

Combien de femmes sont aidées économiquement pour enfanter des projets professionnels en accord avec leur féminité? Pourquoi les femmes souhaitant entreprendre ne sont-elles dotées que de micro-crédits alors que les hommes captent la majorité du "seed capital" du marché ?

J’espère de tout cœur que nous oserons faire de la place à un "éco-leadership au féminin” connectée à notre nature cyclique et inspiré par la beauté que nous savons cultiver grâce à l’art d’entreprendre au féminin.


Pour nous rejoindre en janvier 2022 ou en savoir plus : Inscription au webinaire de présentation le Samedi 4 décembre 16H30 ici :


contact@anna-matard.com

Il nous faut parfois réinviter la jeune fille en nous et aller enquêter sur ce qui nous inspire le plus afin de devenir sa propre sage-femme et créer les conditions pour mettre au monde nos talents d’une manière nouvelle.